Programme 2018

vendredi 22 juin : le programme


8h30 : accueil à l'Espace Aimé Césaire, 6 avenue du Luth à Gennevilliers

9h00 : discours d'ouverture

De 9h00 à 13h00 : tables rondes

9h30 - Introduction par Jean-Michel Roy, historien, spécialiste du maraichage en Ile-de-France :

« L’histoire maraichère de l’Ile-de-France – gros plan sur le territoire de Gennevilliers »

10h00 - 1ère table ronde : « Favoriser ou aider à l'installation des nouveaux agriculteurs urbains, comprendre les attentes, former les acteurs »
Cette table ronde accueillera des professionnels, collectivités, chercheurs avec l’objectif d’identifier les attentes, tout particulièrement en termes de formation, des acteurs de l’agriculture urbaine dans le cadre de l’installation d’un projet, qu’il soit professionnel ou non professionnel ; marchand ou non marchand, à vocation sociale, productive, pédagogique…

Présentation des intervenantEs :

- Simon Ronceray, vice-président de l’AFAUP (Association française d’agriculture urbaine professionnelle)
- Laurence Lenoir, maire-adjointe chargée de l'environnement à la mairie de Gennevilliers
- Bérengère Duval, Urban Farm Manager chez Refarmers
- Kaduna-Eve Demailly, chercheuse au LABEX Futurs Urbains, Université Paris Est Lab’URBA, auteure d’une thèse sur les jardins partagés franciliens

Animation de la table ronde : Antoine Lagneau, chargé de projets Agriculture urbaine ARB-IAU

11h45 - 2ème table ronde : «Pratiques culturales de l’agriculture urbaine et impact sur la biodiversité – Le cas de l'apiculture en ville et des relations avec les pollinisateurs sauvages »

Cette table ronde se propose, en s’appuyant sur la présentation en introduction d’une étude menée par l’ARB-IAU, de faire un focus sur la question des relations entre apiculture et pollinisateurs sauvages. Ce sujet est d’actualité au regard tant de la  volonté de nombreuses villes de développer l’apiculture sur leur territoire que d’études scientifiques qui alertent sur la raréfaction de la  nourriture pour les pollinisateurs sauvages liées notamment à la prolifération et donc à la concurrence de l’abeille domestique.
L’étude menée par l’IAU-ARB (qui débute en mai 2018), vise à analyser la contribution des espaces en agriculture urbaine francilien à l’accueil de la biodiversité, et plus largement, à comprendre quelles sont les dynamiques existantes, en termes de fonctions écologiques et de services écosystémiques, dans ces espaces.

Présentation des intervenantEs :

- Isabelle Dajoz, Professeur à l’Université Paris 7-Denis Diderot, spécialiste de l’écologie de la pollinisation et des liens entre la biodiversité et le fonctionnement des réseaux d’interactions plantes-pollinisateurs
- Coralie Richard, Ville de Nanterre, collectivité portant un projet de rucher pédagogique et Maïlys Derenemesnil, chef de service RSU-DD à l'Université Paris-Ouest Nanterre
- Anne Dozières, Directrice de Vigie-Nature, Muséum national d'Histoire naturelle
- Lucile Dewulf, chargée d’Etude naturaliste ARB-IAU et Antoine Lagneau, chargé de projets Agriculture urbaine, ARB-IAU

Animation de la table ronde : Lisa Bertrand, chargée de mission Agriculture urbaine à Gennevilliers

13h00 : déjeuner offert à l’espace Aimé Césaire, 6 avenue du Luth à Gennevilliers

De 14h15 à 16h30 : ateliers pratiques et visites de sites

1.    Présentation d’aménagements favorables à la biodiversité et introduction aux sciences participatives dans les parcs et jardins
sur le site du potager pédagogique du Parc des Sévines
282 avenue Laurent Cély à Gennevilliers (prévoir 15min à pied)
- capacité d’accueil : 20 personnes

2.    Visite guidée de l’Agrocité et atelier compostage
sur le site de l’Agrocité
16 rue des Agnettes à Gennevilliers (transport en car)
- capacité d’accueil : 50 personnes

3.    Retour sur l’installation d’un jardin participatif ouvert sur l’espace public : méthode de conception collaborative et approche permaculturelle
sur le site de la place Jaffeux
Rue Jaffeux à Gennevilliers (transport en car)
- capacité d’accueil : 30 personnes

4.    Construction de bacs et équipements pour le potager
- sur le site du jardin de l’Espace Aimé Césaire
6 avenue du Luth à Gennevilliers
- capacité d’accueil : 20 personnes

5    Connaître son potager avec les sciences participatives
- sur le site du jardin de l’Espace Aimé Césaire
6 avenue du Luth à Gennevilliers
- capacité d’accueil : 20 personnes

6.    Démonstration et « initiation » à l’apiculture (sous réserve de confirmation)
-capacité d’accueil : 15 personnes


17h00 : clôture des Ateliers d'été de l'agriculture urbaine et de la biodiversité à l’Agrocité, 16 rue des Agnettes 




replique rolex montre prix