L'OBS AU dans l'Humanité Dimanche et sur France Inter

ALagneau L'Humanité Dimanche propose dans son numéro daté du 19 février 2016 un dossier de 6 pages consacré à l'agriculture urbaine avec une interview de l'Observatoire de l'agriculture urbaine. Extrait de l'article ci-dessous à lire en intégralité sur le site du journal.

L'Humanité Dimanche : Agriculture urbaine. Chaque ville cherche son champ

Les initiatives se développent et se multiplient. Il y a quelques années encore, le phénomène semblait marginal. Les petits jardins urbains poussaient dans l’indifférence. Encore une envie de bobos ! L’affaire est devenue sérieuse et les collectivités territoriales s’y sont mises. À Paris, la mairie lance « Parisculteurs ». À la clé, 100 hectares de végétation supplémentaires d’ici à 2020 dans la capitale.

« L'agriculture urbaine décolle depuis trois ou quatre ans », constate Antoine Lagneau, chargé de l'agriculture urbaine au sein de Natureparif (agence régionale pour la nature et la biodiversité. Loin des canons agricoles classiques, lové dans les plus petits interstices de parfois quelques mètres carrés, le phénomène attire les urbains. Après tout, puisque la ville est la plus grosse consommatrice de produits agricoles, pourquoi ne produirait-elle pas une partie des aliments dont elle a besoin ?
Lire la suite sur le site de l'Humanité Dimanche


De son côté France Inter proposait dans son émission Périphéries diffusée dimanche 7 février, un reportage en Seine-Saint-Denis intitulé "Les paysans reviennent ils en ville ?"

France Inter : "Les paysans reviennent ils en ville ?"


Il y a encore un siècle les plaines maraichères entouraient Paris.  De nombreux projets tentent aujourd'hui de faire renaitre des cultures agricoles sur des territoires délaissés.  Plaine commune est à l'avant garde de cette revitalisation de l'agriculture urbaine tant pour des raisons alimentaires qu'environnementales.  Périphéries s'intéresse cette semaine au renouveau d'une agriculture urbaine qui n'avait jamais totalement disparue grâce à la ténacité de la "dynastie" des Kersanté… les paysans de Saint Denis.
Pour écouter l'intégralité de l'émission, rendez-vous sur le site de France Inter