À la une

ALagneau

Gros plan sur... le programme Massy Durable

Initié par des associations locales, soutenu par l’agenda 21 municipal et le Conseil Régional, le programme Massy Durable vise à créer dans la troisième ville de l’Essonne pas moins de 150 lieux dédiés à la biodiversité, à la récolte de fruits et de baies, la production de miel et à la petite agriculture vivrière. Le Collectif « Massy durable » est né de l’initiative de citoyens de Massy qui souhaitent contribuer au processus de transition vers une ville durable. Pour atteindre cet objectif, l'un des axes privilégiés vise donc aujourd'hui à la création d'espaces en agriculture urbaine sur tout le territoire. Ce programme, auquel participe également une association, Haie Magique, se déroule sur 3 ans et vise à accélérer la transition de la ville pour la rendre... >

En savoir plus

Promenons-nous dans l'île-de-France de demain !

Ce webdocumentaire réalisé par la Région Ile-de-France propose un passage en revue de quelques initiatives qui participent de la lutte contre le changement climatique. Transport, habitat ou encore agriculture, des solutions existent et ce reportage part à la rencontre d’acteurs franciliens qui les mettent déjà en œuvre. L’agriculture urbaine et périurbaine et la relocalisation de l’alimentation constituent l’un des piliers de cette Ile-de-France de demain. >

En savoir plus
DR

Gros plan sur... le jardin partagé Cauchy-La Fontaine à Arcueil

Le jardin partagé Cauchy-La Fontaine à Arcueil (Val de Marne) est le premier terrain mis à disposition des habitants par la municipalité depuis le lancement de la démarche "Ville Comestible" en mars 2015. Situé dans le centre historique à l'angle des rues Cauchy et de La Fontaine, ce terrain de 300 m² est constitué d'une couche de terre végétale rapportée (entre 15 et 30 cm) au-dessus des gravats d'un ancien bâtiment détruit. Le bâtiment (non accessible) restant sur le terrain comporte un toit de 40 m². Ce toit est utilisé pour la récupération de l'eau de pluie grâce à un récupérateur de 1 m3 installé début juillet en-dessous de la descente de gouttière. Une clôture en planches de châtaigner a été installée fin juillet 2015 autour du terrain dont l'environnement immédiat est une zone urbaine imperméableDeux types de... >

En savoir plus
SGoelzer

Pour Quentin Mourier, vendredi 13 novembre 2015

Quentin Mourier n'est plus. Victime du terrorisme dans la nuit du vendredi 13 novembre, Quentin était l'un des membres les plus actifs de l'association Vergers Urbains. Aux côtés de tous les passionnés et amoureux de l'agriculture urbaine, il avait multiplié les chantiers dont un qui lui tenait particulièrement à coeur : le Living Roof sur le toit de la Cité de la Mode et du Design, pour lequel il a monté le dossier de candidature, puis le chantier, et son animation. Mais Quentin, c'était aussi :-la Maison des ensemble, à côté du Café d'Aligre, pour lequel il a animé des ateliers réguliers de construction très appréciés les mercredi, et avec lesquels il devait continuer durant les prochains... >

En savoir plus
cc by  Zone-AH!

Le Concours des Urbiculteurs a accueilli sa première classe

Par une matinée de novembre un peu fraiche et humide, la première classe à participer au Concours des urbiculteurs avait rendez-vous sur le toit de la Cité de la Mode et du Design. Sur ce lieu, a été aménagée l'été dernier, l’installation "Living Roof" dans le cadre d'une résidence d’agriculture urbaine, avec le Collectif Babylone. Composé d'architectes, urbanistes,écologues, arboriculteurs, ingénieurs, jardiniers, agronomes, permaculteurs et d'associations comme Zone AH!, Vergers Urbains, Synterrae, Miel de Quartiers …celui-ci y présente un démonstrateur d’agriculture urbaine sur supports hors sol, à travers des dispositifs modulaires, multifonctionnels et intégrés. Pendant près de deux heures ce jeudi 12 novembre,... >

En savoir plus
DR

L'Observatoire de l'agriculture urbaine invité de Radio-Notre-Dame

Lundi 9 novembre, Radio Notre-Dame consacrait son émission "En quête de sens" à l'agriculure urbaine avec comme invitéEs, Céline Neyman, fondatrice des Incroyables Comestibles Val de Marne ; Guillaume Fourdinier, co-fondateur de Agricool et Antoine Lagneau, de Natureparif, co-auteur de "Agriculture urbaine : vers une réconciliation ville-nature", éditions Le Passager Clandestin.L'Observatoire de l''Agriculture Urbaine vous propose de >

En savoir plus
ALagneau

A Romainville un Paysan Urbain sème des mini-pousses

Depuis juillet 2015, la commune de Romainville est le théâtre d’une expérimentation grandeur nature sur son territoire. Au cœur de la ZAC (Zone d’Aménagement Concertée) de la Tour de l’Horloge sur laquelle d’ici quelques années trouveront place des logements et autres équipements publics, une serre de 50m² a fait son apparition. Sous celle-ci, un entrepreneur, Benoît Liotard, s’est lancé avec sa société, Le Paysan Urbain, dans la culture des micro-pousses. Ces très jeunes plants poussent en 3 semaines environ, sont très riches en nutriments et cerise sur le gâteau, sont particulièrement goûteux. Parmi les variétés produites par le Paysan Urbain, on retrouve du mesclun, de la roquette, du chou rouge, du tournesol, de la moutarde, des... >

En savoir plus
ALagneau

La nature en ville, une solution pour s'adapter au changement climatique

L'Île-de-France connait, parallèlement au changement climatique,  une érosion spectaculaire de la biodiversité, les deux phénomènes étant liés. Impactée par la modification du climat, la diversité biologique change en retour et peut l’accélérer. Mais elle est aussi un réservoir de solutions puisque les écosystèmes en bon état de conservation contribuent a` la fois à l’atténuation  (captage et stockage du dioxyde de carbone atmosphérique) et à l’adaptation aux effets des bouleversements à venir (risques naturels comme les tempêtes, les inondations, les glissements de terrain ou l’érosion des sols). Les possibilités en matière de solutions faisant appel à la biodiversité sont donc innombrables et variées et peuvent par ailleurs – en coût global d’investissement et de gestion – s'avérer bien moins onéreuses que leur alternatives.C'est ce qu'a expliqué Marc Barra, écologue à Natureparif, à l'occasion d'une... >

En savoir plus
ALagneau

Gros plan sur... Le Parc des Docks de St-Ouen

Aménagé au cœur d’une ancienne friche industrielle de près d’une centaine d’hectares, le grand parc des Docks de St-Ouen en Seine-Saint-Denis a été ouvert fin 2013. Occupant 12 hectares de ce nouveau quartier créé en bord de Seine, cet espace vert regroupe en son sein une serre pédagogique de 1700 m² mais aussi plus de 5000m² de jardins partagés  et ouvriers. Historiquement, la présence de ces jardins ouvriers remonte à 1917. A cette époque, la compagnie française Thomson-Houston, qui deviendra plus tard Alstom, achète des terrains en bord de Seine pour ses usines. Elle en profite pour aménager quelques jardins à destination de ses employés, on comptera ainsi, à l’orée des 20, près d’une centaine de parcelles (pour... >

En savoir plus